Femme insatisfaite du pénis de son partenaire

             J’ai 40 ans et j’ai déjà eu plusieurs copains. Je me suis fait un copain depuis un mois et j’ai l’impression que ça pourrait marcher avec lui. Le ‘’hic’’, et je n’aurais jamais cru que ça comptait pour moi, mais j’ai eu une première relation sexuelle avec lui et j’ai été déçue de la grosseur de son pénis… Ça peut paraître ridicule mais, jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours eu des copains avec un pénis assez gros et ça marchait bien. Mais là, lors de la pénétration, je n’ai pas senti grand chose et j’ai été très déçue. J’ai le goût de pleurer en y pensant car je l’aime bien et j’aimerais que ça marche avec lui mais j’appréhende nos prochaines relations. Je sais que vous allez peut-être dire qu’il n’y a pas seulement la pénétration mais j’adore la sensation. S.V.P. Aidez-moi!!!     

Je crois que la meilleure réponse que je peux vous donner, c’est de vous encourager à vous adapter à cette particularité de votre partenaire actuel, considérant qu’il semble vous plaire à d’autres points de vue, car il n’existe pas vraiment d’autres solutions. 

En explorant différentes sortes d’activités sexuelles, vous découvrirez certainement des types de caresses et d’activités sexuelles plus riches en stimulations pour vous et qui pourront mieux vous satisfaire. En outre, si vous prenez la peine de développer des fantasmes valorisant la grosseur réelle du pénis de votre partenaire (en vous laissant être excitée par l’amour que vous portez envers votre partenaire, par ex.), peut-être en arriverez-vous à développer du plaisir à la pénétration avec lui, en goûtant aux sensations offertes par une stimulation différente de ce que vous avez connu à présent.

Chaque personne est différente et il est impossible de rencontrer quelqu’un qui pourra nous convenir à tous points de vue. Nous devons donc, lorsque nous nous sentons attirés par une personne, évaluer tout ce que cette relation peut nous apporter, décider si c’est une relation qui peut nous convenir et, ensuite, si nous décidons qu’elle nous convient, en accepter sereinement les éléments qui, à première vue, semblent moins satisfaisants. Comme les formes corporelles sont uniques à chaque être humain, il arrive assez souvent que telle ou telle particularité du corps de l’autre ne réponde pas à nos fantasmes, à nos critères de beauté personnels, ou à nos besoins. Il nous faut alors nous y adapter.

Au niveau de la sexualité, les types de caresses ou d’activités sexuelles vont souvent se vivre différemment avec différents partenaires. Avec un tel, il nous sera possible de réaliser certains de nos fantasmes et de vivre certains types d’activités sexuelles alors qu’avec un autre, nous devrons privilégier d’autres fantasmes et activités sexuelles. En fait, les activités sexuelles partagées au sein d’un couple sont le fait d’une combinaison unique créée par la combinaison des particularités corporelles, affectives et sexuelles des deux partenaires.

Il vous faut donc trouver votre propre combinaison conjointe d’activités sexuelles mutuellement satisfaisantes et, dans ce processus, il vous faudra peut-être faire le deuil d’un certain vécu sexuel que vous aviez particulièrement apprécié auparavant, quitte à le remplacer par quelque chose de nouveau.     

Accueil

Chroniques au Courrier Laval